Il y a une chose que l’on entend souvent lorsque l’on parle de permaculture, c’est le mulch.


 Le mulch ? Mais c’est quoi?🙂

C’est tout simplement une couverture de sol et cela peut être réalisé de différente manière

-> mulch vivant = toutes plantes vivante est considérer comme du mulch vivant, par exemple les courges sous le maïs. Cependant penser à avoir assez de densité et diversité pour que cela soit efficace.

-> mulch mort = généralement en matière organique, comme par ex : feuille mortes, paille (paillage), carton (attention aux produits toxiques qu’ils peuvent contenir), bâche plastique, broyat de bois ou même des cailloux (mulch minérale **) qui sont plus durable.

À quoi sert-il ?

Premièrement, dans la nature, le sol est toujours recouvert. L‘inverse peut être comparé à une plaie ouverte exposé en plein soleil, si nous enlevons toute matière au dessus du sol, nous ne faisons que gratter la croûte, cela empêche le processus de guérison. Il suffit de se balader dans une forêt pour le remarquer, le sol est recouvert de feuille et autre matière organique plus ou moins décomposé. Ici, nous emploierons le terme de litière, plutôt que de mulch.

Cependant, a-t-il réellement une utilité ?

Oui, car :

  1. Sans lui touts les micro-organismes et autre aide au bon équilibre du sol sont à la merci du soleil
  2. Il fait office tampon thermique pour les variations et pic de température
  3. Cela maintient le taux d’humidité dans le sol
  4. Il évite au maximum les dégâts lié a la pluie et au vent -> érosion, compactions (les racines sont d’autant plus efficaces)
  5. Il peut apporter de la fertilité (si organique)

Cependant, aujourd’hui, nous avons tendance à enlevé toutes plantes ou partie de plantes (feuilles, branches, etc…) que nous n’avons pas l’utilité ou ne connaissons pas, pour les déplacer loin du sol. Cela est une dépense d’énergie inutile et c’est même contre productif pour l’équilibre de notre système. Par contre en laissant tout la matière au sol, nous ne bloquons pas l’homéostasie. Et ainsi, profiter de rentrer moins d’énergie au système tout en sortant plus. En outre, cela répond aux principes de permaculture par David Holmgrem->

1. Clore le système/Cyclé les ressources et énergies.    2. Intégrer plutôt que séparer.   3. Un élément doit remplir plusieurs fonctions  4. Le plus petit travail, là où cela fera la plus grande différence.

Le mulch au potager.

Bien qu’avoir un sol couvert soit la norme dans la nature, au potager l’on peut être confronté à certains problèmes.

Par exemple, si nous semons des graines de trop petit diamètre, comme celles de la carotte entre autres. Ces dernières auront de la peine a germer. De plus, si nous mettons une couche trop épaisse en début de saison (printemps) sous des climats tempérer, on peut remarquer que le sol peine à se réchauffer.

Toutefois, ce ne sont pas des problèmes insurmontables, surtout en comparaison à tous les bienfaits apportés en rapport à un potager dit “classique”.

Attention, le but n’est pas de remuer ciel et terre pour trouver notre mulch.
Garder à l’esprit de dépenser le moins d’énergie possible, tout en sortant un maximum de résultats. Regarder principalement toutes les ressources autour de vous, qui peuvent être utilisé à cet effet sans trop d’effort. Par exemple des feuilles morte tombé proche du potager, bois mort, pierre, etc. Il faut apprendre à voir toutes choses comme une ressource possible.


Pour terminer, je vous laisse sur une petite vidéo avec Francis Hallé (un botaniste et biologiste de renom). Il explique entre autres comment les vers et micro organismes décomposent la litière en créent de la fertilité.

Tous ceux qui non pas vu son film magnifique “il était une forêt”, je vous conseille vivement :).

N’oubliez pas de vous abonnez à la page Facebook pour ne rater !!

 

Le mulch qu’est-ce que c’est ?
Partager l'article :
  •  
  • 8
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
  •  
    8
    Partages
  •   
  • 8
  •  
  •  
  •  
Étiqueté avec :                

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.